Il était une fois un défi et une envie à la con… 05/10/2014

Lorsqu’elle était en prépa, petite Ludi désespérais tellement d’avoir un concours qu’elle a pris une décision vraiment, mais alors vraiment très con : celle de se teindre les cheveux en violet si elle réussissait un concours. Bien entendu comme mère nature est un peu sadique, elle a permi à petite Ludi d’avoir son concours d’entrée en psychomotricité. Hum hum hum… Maintenant il faut se teindre les cheveux en violet, et petite Ludi, ben elle en a pas trop envie puisqu’elle découvre le henné et que le rouge ça la botte quand même vachement plus !

Du coup elle décide de couper la poire en deux, et se lance dans le violet, mais en henné. Garance, Dbagh, hibiscus, campêche… Toutes les poudres qui tendent vers le violet y passent (ou presque). Seulement voilà : petite Ludi elle veut un VRAI violet. Celui qui pète bien, qu’on identifie tout de suite comme du violet, pas un rouge tirant sur le violet quand il y a du soleil. Et ça elle arrive pas à l’obtenir avec du henné. Pis ses foutues racines refusent de prendre le henné… Sauf le Rajasthan mais le Raja elle l’aime pas il lui fait une sale couleur :< En plus, tout ces essais lui ont pris toute une année, du coup maintenant elle est en 2e année de psychomotricité pis elle a toujours pas eu les cheveux violets. Et puis, avec le déménagement et tout le bazar qu’entraîne l’entrée dans la vie active ben petite Ludi elle manque de temps pour les hennés.

Du coup, un jour ou elle fait les courses avec son chéri elle tombe sur le rayon honni des colorations chimiques. Comme d’hab elle regarde le rayon sans vraiment s’y intéressé. Sauf que ces yeux tombent sur une boite. Pour une colo violette. « Ultra violet » même qu’ils disent. Et il est pas trop moche comme violet à priori. En plus c’est la marque de teinture qu’elle utilisait avant le henné. Bon tout est en allemand sur la boite mais ça elle s’en tamponne l’oreille avec une babouche elle sait poser une teinture. Et si c’était ça la solution pour obtenir ce violet qu’elle c’est défiée de porter ? La voilà donc avec une boite dans son caddy. En rentrant elle se dit que quand même c’est con de bousiller presque 2 ans de henné avec une colo chimique… Du coup elle la range dans un placard et l’oublie.

IMG_20141005_175006

2 semaines plus tard, un dimanche après midi, petite Ludi s’ennuie. C’est alors qu’elle se souvient qu’elle a cette coloration. Et elle a bien envie de tenter le coup. Sauf que c’est bien joli tout ça mais tout le monde dit que les colo ça prends pas par dessus le henné… Bon. On fait une mèche test, au pire ça devient vert, au mieux ça colore pas.

30 minutes plus tard, la mèche test est rincée. Bon. Ca prends pas sur le henné les gens disaient vrai mais c’est peut être parce que la mèche est encore mouillée ou trop fine. Par contre, les 5cm de racines sans henné elles ont bien pris ça oui. Allez elle se jette à l’eau après avoir publiée une étude de marché sur les applicateurs recyclés (ben oui quand même ça lui donne de bonnes idée le cracra). Lilalilalou elle pose sa couleur. Arrivée au milieu de la tête elle se souvient que ces cheveux font plus 10cm comme à l’époque où elle les coloraient chimiquement mais presque 70… Il aurait peut être fallu 2 boites… Et merde ! Bon tant pis, on fera comme pour le henné, on mélangera tout ça sur la tête et qui vivra verra.

IMG_20141005_160809

17h : C’est l’heure du verdict. Petite Ludi va se rincer les cheveux (en essayant de pas ruiner sa nouvelle douche). Elle les sèchent avec sa serviette spéciale colo et là… C’est le drame ! Déjà la couleur ça a rien d’un « ultra violet » c’est plutôt « ultrapink » et, en plus, comble de la poisse, ça a vraiment pas pris du tout sur le henné. Petite Ludi découvre alors que ses cheveux poussent vraiment pas partout à la même vitesse et qu’elle est vraiment nulle pour poser son henné uniformément parce qu’elle a 5cm de cheveux ultrapink, sauf à l’arrière et sous les cheveux principaux ou ça descend plus bas. Voilà petite Ludi à l’air fine maintenant. Reste plus qu’a sécher tout ça en espérant que le désastre soit moins évident.

IMG_20141005_174754

 

Après moult séchages à la serviette petite Ludi à enfin les cheveux un peu plus sec, et il y a moins de soleil, elle reprends donc une photo en espérant qu’on verra mieux le décalage racines/longueurs mais c’est quand même pas trop visible, ça se voit plus en vrai !

IMG_20141005_181812

Du coup elle colle ses pointes sur ses racines pour qu’on voit bien l’écart. En soi elle s’en fiche que ça soit pas partout pareil, avec le henné ça ne l’est pas plus. Le soucis c’est que là l’écart est plus important qu’avec le henné et elle travaille demain. L’expérience est drôle mais la suite risque de l’être moins. Mais une fois encore qui vivra verra. Et pour la suite, elle le saura.

IMG_20141005_180311

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :