Le henné

Tout d’abord stop à un préjugé de coiffeur : Non le henné n’est pas mauvais pour les cheveux. En tout cas pas quand il est de bonne qualité. Je pense que le mieux pour comprendre la différence entre les colo chimiques et le henné c’est de regarder cet excellent article de chez Aroma Zone

Il existe 2 sortes de hennés :

  • Le henné naturel, colorant, aussi appelé Lawsonia Inermis en dénomination INCI. Il est surtout connu pour son utilisation dans les tatouages mais peut également être utilisé pour teindre les cheveux. Ils sont généralement nommés en fonction de leur origine et permettent d’obtenir des tons allant du roux au rouge en fonction du temps de pose. Plus ce dernier est long, plus la couleur va tendre vers le rouge.

Voici une liste des différents Lawsonia Inermis :

– Jamila ou Henné du Pakistan

– Rajasthan

– Egypte

– Tazarine

– Henné du Maroc

– Yémen

  • Le henné neutre, non colorant, est aussi appelé Cassia Italica en dénomination INCI. Il ne s’agit pas de la même plante, ici la plante est le cassia et non plus le henné. Cependant les propriétés vis à vis du soin du cheveux sont semblables si ce n’est que celui ci ne colore pas les cheveux.

Attention tout de même si vous êtes blonde, à votre place je ferais un test avant de le laisser poser toute une nuit car plus le temps de pose est long plus la couleur est profonde, il est donc possible que vous obteniez quand même une légère coloration avec le cassia. Il n’y a pas de peur à avoir si vous souhaitez le laisser 2 à 3 heures.

Il existe également des mélanges déjà fait de henné et de plantes colorantes :

– Le Henné aux plantes : Il s’agit d’un mélange de Lawsonia auquel est ajouté de nombreuses poudres de soin et colorantes. Il est conseillé pour les débutantes n’ayant pas trop envie de se risquer dans les mélanges pour débuter. Attention il contient de l’indigo, poudre susceptible d’avoir un rendu bleu ou vert sur les couleurs claires. Même si je doute que le risque soit élevé vu qu’il y en a très peu. Le henné aux plantes donne du roux voir du rouge.

– Le Henné blond : Il s’agit d’un mélange de plante cette fois à base de Cassia. Il est plus destiné à entretenir les reflets dorés ou éclaircir les chevelures plus foncées grâce à la présence de camomille et de rhapontic.

Le henné sur des cheveux blancs c’est possible ?

Oui cependant si vous ne recherchez pas un orange vif il faudra le faire en 2 étapes :

Une première étape consistant à poser un henné Lawsonia sans ajout de poudre afin de teinter les cheveux blancs en roux. Il faut laisser poser le henné environ 2h à l’air libre ou non ça c’est à vous de voir.

Une fois que vos cheveux sont roux, vous pouvez passer à la phase 2 et poser votre « vrai » henné avec poudres colorantes et poudres de soin. Vous pouvez le laisser poser plus longtemps que 2h si vous le souhaitez.

Le henné ça se fait aussi souvent que la teinture?

Contrairement aux teintures chimiques extrêmement abrasives qui nécessitent d’être refaites toutes les 3/4 semaines pour une persistance de la couleur et du toucher « tout doux », le henné n’a pas de fréquence imposée.

Vous pouvez en faire aussi souvent que vous en avez envie sans conséquences désastreuses pour vos cheveux. Les seuls risques sont d’avoir les cheveux plus secs car le henné à tendance à assécher un peu les cheveux lors de la pause. Vous pouvez aisément éviter ce désagrément en rajoutant du miel de la crème ou du yaourt dans votre henné. Le second « risque » est de voir votre couleur foncer et cette fois encore vous pouvez éviter ça en faisant régulièrement des masques éclaircissant. Par ici pour ma recette.

Au fur et à mesure des applications ces dernières peuvent êtres espacées car le henné persiste sur le cheveux contrairement aux couleurs beurk mais je connais peu d’utilisatrices qui ont espacé leurs applications, bien au contraire même ! Une fois qu’on commence on ne s’arrête plus. Pour celles qui ont besoin d’une fréquence un henné tout les 15 jours voir 3 semaines est une bonne moyenne.

Pensez à toujours faire une mèche test avant votre première application car personne n’est à l’abris des allergies même si, à priori, elles sont plutôt rare dans le cas du henné.

Voici un guide pouvant s’avérer utile pour celles qui débutent : HennaForHair

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :