Le bois de campêche

Salut la compagnie !

Suite à de nombreuses discussions sur divers groupes facebook à propos du bois de campêche qui donnerait du rouge en présence de sel, j’ai décidé de faire le test.

Comme c’est une plante magique, j’ai carrément décidé de vous montrer tout ce que j’obtiens avec ! 🙂

Tout d’abord voyons ce que ça donne du bois de campêche dans l’eau froide puis dans l’eau chaude sans aucun ajout :

Simplement dans l’eau froide : A droite après 2/3 minutes d’infusion.

Il est plutôt évident que la couleur ne se révèle absolument pas. On obtient à peine une eau légèrement violacée…

Après avoir porté à ébullition la préparation précédente :

Pour mieux voir je l’ai mis dans un petit pot de yahourt où la couleur ressort plus.

Bon ok. Là c’est du violet ! Bien violet même ! Il est donc absolument nécessaire de mélanger votre campêche à de l’eau chaude, sinon même pas la peine d’espérer un résultat.

Maintenant ajoutons du sel jusqu’à saturation dans mon petit pot :

Je crois qu’on est loin du rouge là :/ Je vous confirme donc que le bois de campêche ne donnera pas de rouge ! Cela dit vous pouvez toujours essayer on sait jamais j’ai peut être pas mis assez de sel mais j’ai quand même des doutes 😛 En revanche il rend la couleur plus « rose » et plus claire.

Comparons avec sel/ avec bicarbonate et avec acide (vinaigre de cidre) :

Le sel à gauche, le bicar au milieu et l’acide à droite. On peut dire que l’acide neutralise totalement le violet du campêche donc évitez vraiment d’en mettre dans votre henné quand vous souhaitez utiliser le campêche sauf cas particulier que nous aborderons juste après. En présence de bicarbonate le changement de couleur n’est pas fort visible mais il parait que ça fixe la couleur donc ça ne coûte rien d’en mettre un peu.

Comme j’aime jouer au petit chimiste et que je trouve le jaune/orange obtenu avec l’acide triste, je décide de verser le pot avec bicarbonate dans le pot avec acide. Voici le résultat ( le pot à côté c’est celui avec sel) :

Vous pouvez donc tout à fait essayer le campêche pour foncer votre chevelure. Je pense tester prochainement ce mélange pour voir si il est efficace et quel rendu il a sur les cheveux roux.

J’ai ensuite verser aussi le pot avec le sel sans changement flagrant je n’ai donc pas pris de photo.

C’est déjà la fin de mes expériences de chimiste du samedi ! J’espère que cet article vous aidera à choisir comment utiliser votre campêche 🙂

Publicités

3 réflexions sur “Le bois de campêche

  1. Bonjour,
    Merci pour cette expérience qui va m’être très utile.
    Dans votre bol avec le bicarbonate, il y a du sel et du bicarbonate ou que du bicarbonate car le violet a l’air tout de même plus intense avec le bicarbonate qu’avec le sel ??
    Merci d’avance de votre réponse.

    • Bonsoir, Normalement ce que contient le bol est précisé avant ou après la photo. Cependant si je me souviens bien je n’ai pas fait de mélange bicarbonate/sel. Donc la photo ou le violet est plus profond c’est bicarbonate seul.
      Avec le sel je trouve que ça tire plus sur le fushia mais ça reste bien vif !

  2. Merci beaucoup pour ta réponse. Oui c’est noté mais après lecture j’ai eu un doute en me disant qu’avec le sel c’était peut etre une « base » !!!
    J’attend une commande je vais me lancer !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :